23. Mini jeux olympiques de Chantonnay

Du 19 au 21 mai 2018, les 23èmes mini-jeux olympiques ont eu lieu entre les villes sœurs Ebermannstadt et Chantonnay / France à Chantonnay.

Un ciel bleu vif s’étendait sur la Vendée lorsque, vendredi après-midi, le 18 mai, deux autocars et de nombreuses voitures particulières sont arrivés dans la ville jumelle française. L'occasion était les 23èmes mini-jeux olympiques, le festival de l'amitié avec la France, qui se déroule alternativement à Ebermannstadt et à Chantonnay depuis 1974, tous les deux ans. L'hospitalité était écrasante.

 

Plus d'une centaine de participants dans des familles d'accueil

Certains des quelque 100 participants ont été accueillis par des amis et des connaissances, l’autre a découvert la ville jumelée pour la première fois. Parmi eux se trouvaient des jeunes et huit étudiants du lycée Suisse franconienne en première année d'études de français. Le comité de partenariat dirigé par Gisela Lefebvre avait préparé un programme complet avec de nombreux bénévoles et le soutien de la ville. Bien entendu, le partenariat de jumelage qui a fait ses preuves comprend l'hébergement dans des familles d'accueil.

Sports et culture

Les activités sportives ont débuté samedi matin avec la traditionnelle course à pied ou une randonnée d’une heure. C'est devenu officiel dans l'après-midi. Les invités d'honneur, en particulier la mairesse Christiane Meyer et son collègue Gérard Villette, ainsi que les conseillers municipaux Erwin Horn, Wilhelm Kraupner, Bernhard Hübschmann et Christian Kiehr, du Jardin de Franconie, se sont rendus en parade française au parc Clemenceau. poumon vert de Chantonnay. Ici, accompagnés de spectacles de danse, l'ouverture solennelle des mini-Jeux olympiques a eu lieu dans l'après-midi. Le partenariat est toujours aussi dynamique qu'au début, comme l'avaient convenu les deux maires. Et ces réunions doivent être sécurisées de manière permanente afin que les deux villes et leurs habitants puissent se parler et partager leurs expériences dans différents domaines tels que le sport, la culture et le développement urbain. Le cadeau officiel était un pavillon pour les célébrations en plein air.

Musique et danse

Connectez la musique et la danse. La City Orchestra Chant'Harmonie sous la direction de David Chartier et le EBSer Blechmix, dirigé par Wojciech Grabietz, étaient comme le garant habituel d'un plaisir musical au plus haut niveau. Le groupe de danse Ass'en Danse et la chorale Arpège ont apporté un régal pour les yeux et les oreilles le soir de la culture. Les contributions en solo de la guitariste Katrin Prütting, de la guitariste et chanteuse Antonia Pospiech, accompagnées de Marius Tuffner au cajon ont été impressionnantes.

Variété d'offres

Une large gamme avait préparé les hôtes français pour le dimanche de la Pentecôte. Au basketball, volley-ball, cyclisme et randonnées étaient au programme. La messe solennelle dans l'église paroissiale Saint-Pierre était encadrée par l'orgue Raymond Basset, souvent entendu à Ebermannstadt par la reine des instruments. Les jeux humoristiques qui ont eu lieu dimanche après-midi sur les nouveaux terrains de sport de la ville ont été très amusants et divertissants. Il s'est avéré que la présidente du comité de partenariat local, Katja Metschnabl, est bien sur échasses et a remporté cette discipline avec confiance. Le coup de cœur avec les bottes en caoutchouc pour enfants était particulièrement apprécié. Dans le jeu Ten Against Ten, l'objectif était de créer la plus longue chaîne d'objets que vous ayez avec vous. La partie s'est terminée par un match nul. L’équipe de ski sur des planches en bois et la course aux œufs ont également été très amusantes. Wolfgang Minderlein était imbattable dans la course en sac. Il avait effectué un stage au chantier de construction municipal de Chantonnay il y a plusieurs années et il n'était plus inconnu dans la ville jumelle depuis.

Antonia DJ Christophe, qui a inspiré les jeunes et les moins jeunes à la danse et au swing, a créé la meilleure ambiance en soirée à la Stadthalle.

Puy du Fou - un parc d'attractions de superlatifs

Pour le lundi de Pentecôte, les organisateurs avaient pensé à quelque chose de spécial. L’excursion pour les invités et les hôtes n’a pas conduit cette fois-ci à l’Atlantique, mais au célèbre parc de loisirs Le Puy du Fou, situé à moins d’une heure de bus de Chantonnay. La particularité de ce parc sont z. Par exemple, des répliques de villages historiques du Moyen Âge au 19ème siècle avec les ateliers et les outils de bricolage correspondants. L'attraction principale, cependant, sont les jeux historiques, qui reconstituent des scènes historiques avec des acrobaties impressionnantes et un équipement de scène sophistiqué. Dans l'arène de bataille de l'imposant Colisée, des courses de chars rapides ou des combats de gladiateurs avec de vrais animaux sauvages ont lieu. La bataille de la population royaliste de Vendée contre les Revoluti républicaines